Rechercher dans ce blog

Vous êtes sur apocalypse.bibletude.org. Les points d'entrée de chapitres se trouvent dans la colonne de gauche et dans les onglets ci-dessus (plus complets). L'ensemble de ces points d'entrée se trouve dans la page Contenu du site.
Le livre de l'Apocalypse est intemporel: il s'adresse à chacun, dans sa situation présente, et exhorte chaque lecteur à choisir le chemin qui mène à la Nouvelle Jérusalem. Les symboles du livre de l'Apocalypse représentent avant tout des états intérieurs de l'âme humaine, états qui, de par le comportement humain, déteignent sur la société et, au bout du compte, font l'Histoire.

Le piège de la réalité propre


Nous croyons lire la Bible - en fait c'est elle qui nous lit:
  • elle nous dévoile qui nous sommes
  • et notre manière de la comprendre dévoile aussi qui nous sommes

Le danger qui guette chaque être humain consiste à se créer sa propre réalité - c'est ce que révèle le début du Livre de la Genèse avec le symbole de l'arbre de la connaissance du bien et du mal: l'être humain veut décider de lui-même que telle chose est bien, et telle autre mal. A l'opposé, Ephésiens 5:20 nous demande de rendre grâce toujours et pour tout:
  • TOUJOURS, et non pas quand nous y sommes disposés
  • POUR tout, et non pas malgré tout
  • pour TOUT, et non pas uniquement ce qui nous arrange

Se créer sa réalité propre consiste à négliger l'Arbre de Vie, Christ en Croix, pour se créer des images taillées de la réalité, des idoles, des dogmes.

Ces propres réalités sont de trois ordres:
  • religion, système que se crée l'être humain pour fuir Dieu
  • science, système que se crée l'être humain, qui nous montre non pas la réalité, mais comment l'être humain voit la réalité
  • philosophie, qui navigue entre les deux

Ces 3 éléments bien saisis, la foi brille de tous ses feux et se révèle être
La Solution de Dieu pour que l'Homme ait la Vie

Avec la foi, tout est parfait/accompli: La foi est la réalité de ce qu'on espère, l'attestation des choses qu'on ne voit pas (Héb 11:1). Mais la religion ne veut pas voir la réalité de la foi (c'est pourquoi elle se crée des dogmes idolâtres), et la science ferme les yeux sur le "sur-naturel" de la foi (p.ex. déni sur la réalité des "miracles").
La Bible est claire là-dessus, ceux qui ne voient pas ici et maintenant le Royaume ne sont pas nés d’en-haut: Amen, amen, je te dis: Si quelqu’un n’est pas engendré d’en haut, il ne peut voir le royaume de Dieu (Jean 3:3).

L'Esprit souffle où Il veut (Jean 3:8), alors que la religion et la science figent les choses en idées-ô-lâtries.
Certains l'ont dit, qui sont mis sous le boisseau par la religion (p.ex. A. de Mello, qui a dit "Les gens croient à tort que nous raisonnons avec notre cerveau - en réalité, nous raisonnons avec notre coeur, qui dicte d'abord la conclusion, puis commande à notre cerveau de fournir le raisonnement qui défendra notre conclusion"), ou rarement mis en avant, bien que la science soit en ce domaine plus honnête que la religion (p.ex. Karl Popper qui a dit "Le rationalisme est une croyance irrationnelle en la raison").

La Bible nous exhorte à laisser renouveler notre intelligence (Rom 12:2). Ceux qui s’y refusent voient leurs pensées se scléroser en dogmes humains, qui deviennent des obstacles à l’accueil de l’Esprit de Dieu.


Voyons les choses comme elles sont: qui a fait tuer Jésus en le livrant au pouvoir en place à l’époque ? les religieux de l’époque. Car Jésus n’est pas venu apporter une religion - ceux qui ne comprennent pas cela seront tôt ou tard partie prenante de l'égarement mondial.

La religion est un leurre: ceux qui y adhèrent se font ennemis de Dieu. On ne le répétera jamais assez: la religion est un système ad hoc que se forge le vieil homme dans le déni - car croyant plaire à Dieu - alors que ce système est mis en place pour, en vérité, fuir Dieu.


Tu ne comprends pas cela ? pose-toi la question:
  • est-ce que je manque de volonté de comprendre ?
  • est-ce que mon dogmatisme me rend aveugle ?
    (je comprends ce que je veux bien comprendre ?)
  • est-ce que j'ai compris mais ne peux pas admettre les faits (déni ?)
  • est-ce que j'ai compris mais ne veux pas admettre les faits (mauvaise foi ?)
N'hésite pas à te remettre en cause, à laisser opérer le renouvellement de ton intelligence.


Que le sans justice soit sans justice encore, que le sale soit sali encore, que le juste fasse la justice encore, et que le saint soit sanctifié encore (Ap 22:11).




Si vous parcourez internet à la recherche d'études sur le livre de l'Apocalypse, vous découvrirez combien les esprits sont dans la confusion, combien l'esprit de ce siècle a embrumé l'entendement des hommes qui prétendent pourtant éclairer leurs semblables. Si après la lecture d'une de ces études vous êtes troublé(e) et perdez contact avec la réalité, cette étude n'est pas sain(t)e. Une étude inspirée du Saint-Esprit doit libérer notre esprit, et renforcer le fait que nous sommes en Christ. Christ doit en priorité être en nous, et non pas un personnage indistinct que l'on croit discerner ici ou là dans le livre de l'Apocalypse. L'étude saine de ce livre a pour conséquence une liberté indescriptible, celle des enfants du Père. Jésus est venu apporter la vérité, qui libère, et non pas le trouble des esprits!

Interpréter correctement un texte biblique

  1. Interpréter le verset dans son contexte

  2. Se demander : "de qui, à qui le verset parle-t-il ?" p.ex., faire attention de pas prendre les avertissements adressés aux chrétiens comme étant destinés aux nations : nous ne sommes pas sur le même terrain (eux ne savent pas, nous n'avons pas à les juger)

  3. Bien comprendre l'esprit d'un verset : qu'y figure une banque ou un soldat, ne justifie pas le prêt à intérêt ou la guerre

  4. Où se trouve le référentiel : la scène est-elle décrite vue du ciel (Dieu) ou de la terre (hommes) ? ceci est très important pour une bonne approche du livre de l'Apocalypse

  5. Le passage s'applique-t-il à notre monde intérieur, extérieur, les deux ? en fait, beaucoup de termes (souverain, plaie, montagne, etc.) peuvent être pris aux trois niveaux : littéral, psychique, spirituel - mais le niveau le plus éclairant sera toujours le spirituel, à partir duquel découlera le sens des deux autres

  6. Interpréter les symboles de manière christocentrique : nous avons affaire à la révélation du Christ

  7. Interpréter la Bible par la Bible - expliquer l'AT par le NT, et éclairer le NT avec l'AT : c'est le même Esprit qui a inspiré chaque verset de la Bible

AUTORITÉ ET PUISSANCE DE LA BIBLE

Nous affirmons l'inspiration divine, la vérité et l'autorité de l'Écriture, l'Ancien et le Nouveau Testament, dans sa totalité. Il n'y a point d'erreur dans tout ce qu'elle affirme. Elle est la seule Parole écrite de Dieu et l'unique règle infaillible de foi et de vie. Nous affirmons aussi que cette Parole est puissante pour accomplir le dessein de salut de Dieu. Le message de la Bible s'adresse à l'humanité entière car la révélation de Dieu dans le Christ, telle que nous la trouvons dans l'Écriture, ne saurait changer. Par elle, le Saint-Esprit continue à nous parler aujourd'hui; dans chaque culture il illumine l'intelligence du peuple de Dieu afin qu'il perçoive personnellement et de façon nouvelle la vérité divine et il révèle ainsi à l'Église entière la sagesse infiniment variée de Dieu. (extrait de la déclaration de Lausanne)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Toute reproduction de ces textes, en totalité ou en partie, est interdite sous peine de bénédictions éternelles :-)

Le contenu des textes appartenant à des sites non gérés par bibletude n'engage que leurs auteurs respectifs, devant Dieu et devant les hommes, et n'engage en rien bibletude
L'Apocalypse est l'Évangile de Jésus-Christ ressuscité (Bossuet)

Le plus grand poème spirituel de la littérature mondiale (H. Mühlestein)

Tout éloge lui est inférieur (Jérôme)