Rechercher dans ce blog

Vous êtes sur apocalypse.bibletude.org. Les points d'entrée de chapitres se trouvent dans la colonne de gauche et dans les onglets ci-dessus (plus complets). L'ensemble de ces points d'entrée se trouve dans la page Contenu du site.
Le livre de l'Apocalypse est intemporel: il s'adresse à chacun, dans sa situation présente, et exhorte chaque lecteur à choisir le chemin qui mène à la Nouvelle Jérusalem. Les symboles du livre de l'Apocalypse représentent avant tout des états intérieurs de l'âme humaine, états qui, de par le comportement humain, déteignent sur la société et, au bout du compte, font l'Histoire.

11:3-6 : Les 2 témoins prophétisent

11:3 Et je donnerai à mes deux témoins, et ils prophétiseront, enveloppés de sacs, 1260 jours. 11:4 Ce sont les deux oliviers et les deux candélabres dressés en face du Seigneur de la terre. 11:5 Et si quelqu'un veut leur commettre une injustice, un feu sort de leur bouche et dévore ceux qui les haïssent; et si quelqu'un voulait leur commettre une injustice, c'est ainsi qu'il faut qu'il soit tué. 11:6 Ceux-là ont l'autorité de fermer le ciel, pour qu'il ne tombe pas de pluie dans les jours de leur prophétie; et ils ont autorité sur les eaux pour les tourner en sang, et de frapper la terre de toute plaie, autant de fois qu'ils le voudront.

Deux témoins (cf. Zacharie 4:14) : deux types représentés par Élie (prophète) et Moïse (Loi, conducteur, pédagogue).
Moïse et Élie représentent l'Ancienne Alliance. On les retrouve parlant avec Jésus sur la montagne de la transfiguration : l'AT et le NT se parlent et se répondent.

L'ancien testament sert de substrat au nouveau, et le nouveau testament révèle le sens de l'ancien, il en constitue l'esprit.

Deux témoins, comme deux droites, déterminent un point, quelque chose de précis, de véridique : ensemble pour que la vérité soit établie ("Je suis la Vérité"). Et deux témoins, comme deux points, déterminent une droite : une direction ("Je suis le Chemin").

Le Seigneur n'a jamais manqué de témoins (Actes 1:8). Pas de vie ("Je suis la Vie") sans vérité et sans direction à suivre.

Sacs : deuil, humiliation face à la mort, au péché.

1260 jours : voir plus haut.

Oliviers : ils transforment la lumière en huile.
La Lumière de Dieu est témoignage intérieur : le Saint-Esprit rend témoignage de notre engendrement d'en haut, de notre filiation (et non pas adoption) divine - nouveau nom - nouvelle personne.

Cette huile alimente les candélabres : témoignage extérieur (cf. Zacharie 4:6 : pas par la force, mais par l'Esprit).

Dressés en face : debout sous le regard du Maître des circonstances.

Commettre une injustice : agir selon l'injustice, sans justice (justice = conformité à une loi - la loi de l'amour).

Le feu (justice) mène à son terme l'état de ceux qui brûlent de haine pour les témoins (ceux-ci établissent si la mort ou la grâce sont là) cf. Esaïe 33:11 et suivants.

La justice vient de Dieu, l'injustice vient des tréfonds de l'homme naturel, psychique (sans l'Esprit).

Le feu dévore ce qui ne résiste pas à la vérité, ce qui ne correspond pas à la réalité de Dieu :
  • le bois (nos idoles, nos béquilles, nos échafaudages)
  • la paille (les pseudo valeurs - paillettes d'or)
  • le foin (la gloire humaine)

Ceux qui les haïssent : le chrétien n'a pas d'ennemis, mais il y en a qui le haïssent (Matthieu 24:9).

Autorité : ou liberté d'agir.

Jours : relation avec Dieu (soleil de justice) : tant que nous sommes sous la grâce, nous avons la possibilité d'écouter la prophétie de Dieu.
Ne fermons pas nos coeurs, ce qui fermerait les bénédictions (pluie) du Ciel! Ces bénédictions sont toujours là, mais restent à la porte de notre coeur.

Dans son humilité - et Sa volonté de nous laisser libres - Dieu se fait mendiant et frappe à notre porte.

Terre : notre monde intérieur - il est frappé avec amour, afin qu'il se retourne (se convertisse).
Il ne s'agit pas de conversion à une religion, mais d'ouvrir son coeur au Dieu d'Amour.

Ces signes sont faits par Élie (fermer le ciel) et Moïse (eau changée en sang, plaies) dans l'Ancienne Alliance.

Dans la Nouvelle Alliance, ces signes sont spirituels :

Le ciel est fermé pour celui qui a fermé son coeur à l'amour de Dieu, et la pluie fertilisante ne pourra pas arroser :
  • le froment : pain, notre nourriture spirituelle qui nourrit le nouvel homme, lequel remplace le vieil homme crucifié
  • la vigne : vin, sang du Christ qui purifie notre être des actions de la chair et donne la vie au nouvel homme
  • les oliviers : huile, Esprit de Dieu qui éclaire et guide le nouvel homme

Les eaux sont changées en sang :
  • Dans un premier temps, Moïse a frappé le rocher d'où est sortie de l'eau : cette eau (enseignement qui abreuve) est nécessaire, mais pas suffisante, car la lettre peut tuer
  • Dans un deuxième temps, Moïse transforme l'eau en sang : signe nous montrant que cette eau doit être vivifiée, pour donner la Vie à ceux qui accueillent l'Esprit (et signe de mort pour ceux qui se ferment au Verbe)
  • Cette eau (et le baptême de Jean), ne vaut donc rien si elle n'est pas transformée en sang/vin (Cana), vie transmise par l'Esprit (baptême de feu du Christ)

La terre est frappée de plaies : ces épreuves mettront petit à petit le corps de mort de côté, en nous révélant ce qu'on ne veut pas voir dans nos vies.

Mais comment passer de ce corps de mort au nouvel homme ? En fait, nous n'avons rien à faire - ou plus exactement, nous avons à déconnecter le corps de mort et laisser faire Christ, qui agira en nous lorsque se manifesteront les moyens mis en oeuvre par Dieu pour nous révéler ce corps de mort, à savoir :
  • les événements extérieurs
  • la lecture de la Bible
  • l'Esprit qui parle à notre esprit
Ces moyens seront la pierre de touche - la mise à l'épreuve - nous permettant de discerner si nous vivons de notre nouvel homme - Christ en nous - ou du corps de mort. Ces 3 moyens sont utilisés par Moïse - Parole de Dieu, Esprit de Puissance, Épreuves extrêmes - lorsque Pharaon (la chair) refuse de libérer l'homme de l'esclavage du monde (l'Égypte), de l'affranchir du corps de mort, afin de le laisser partir pour la terre promise, le Royaume où coulent le lait et le miel : ce seront les 10 "plaies" d'Égypte.

Les plaies/épreuves peuvent devenir bénédiction si on les accueille comme venant de Dieu pour notre conversion/sanctification.

Ce sujet est développé ici
         
Si vous parcourez internet à la recherche d'études sur le livre de l'Apocalypse, vous découvrirez combien les esprits sont dans la confusion, combien l'esprit de ce siècle a embrumé l'entendement des hommes qui prétendent pourtant éclairer leurs semblables. Si après la lecture d'une de ces études vous êtes troublé(e) et perdez contact avec la réalité, cette étude n'est pas sain(t)e. Une étude inspirée du Saint-Esprit doit libérer notre esprit, et renforcer le fait que nous sommes en Christ. Christ doit en priorité être en nous, et non pas un personnage indistinct que l'on croit discerner ici ou là dans le livre de l'Apocalypse. L'étude saine de ce livre a pour conséquence une liberté indescriptible, celle des enfants du Père. Jésus est venu apporter la vérité, qui libère, et non pas le trouble des esprits!

Interpréter correctement un texte biblique

  1. Interpréter le verset dans son contexte

  2. Se demander : "de qui, à qui le verset parle-t-il ?" p.ex., faire attention de pas prendre les avertissements adressés aux chrétiens comme étant destinés aux nations : nous ne sommes pas sur le même terrain (eux ne savent pas, nous n'avons pas à les juger)

  3. Bien comprendre l'esprit d'un verset : qu'y figure une banque ou un soldat, ne justifie pas le prêt à intérêt ou la guerre

  4. Où se trouve le référentiel : la scène est-elle décrite vue du ciel (Dieu) ou de la terre (hommes) ? ceci est très important pour une bonne approche du livre de l'Apocalypse

  5. Le passage s'applique-t-il à notre monde intérieur, extérieur, les deux ? en fait, beaucoup de termes (souverain, plaie, montagne, etc.) peuvent être pris aux trois niveaux : littéral, psychique, spirituel - mais le niveau le plus éclairant sera toujours le spirituel, à partir duquel découlera le sens des deux autres

  6. Interpréter les symboles de manière christocentrique : nous avons affaire à la révélation du Christ

  7. Interpréter la Bible par la Bible - expliquer l'AT par le NT, et éclairer le NT avec l'AT : c'est le même Esprit qui a inspiré chaque verset de la Bible

AUTORITÉ ET PUISSANCE DE LA BIBLE

Nous affirmons l'inspiration divine, la vérité et l'autorité de l'Écriture, l'Ancien et le Nouveau Testament, dans sa totalité. Il n'y a point d'erreur dans tout ce qu'elle affirme. Elle est la seule Parole écrite de Dieu et l'unique règle infaillible de foi et de vie. Nous affirmons aussi que cette Parole est puissante pour accomplir le dessein de salut de Dieu. Le message de la Bible s'adresse à l'humanité entière car la révélation de Dieu dans le Christ, telle que nous la trouvons dans l'Écriture, ne saurait changer. Par elle, le Saint-Esprit continue à nous parler aujourd'hui; dans chaque culture il illumine l'intelligence du peuple de Dieu afin qu'il perçoive personnellement et de façon nouvelle la vérité divine et il révèle ainsi à l'Église entière la sagesse infiniment variée de Dieu. (extrait de la déclaration de Lausanne)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Toute reproduction de ces textes, en totalité ou en partie, est interdite sous peine de bénédictions éternelles :-)

Le contenu des textes appartenant à des sites non gérés par bibletude n'engage que leurs auteurs respectifs, devant Dieu et devant les hommes, et n'engage en rien bibletude
L'Apocalypse est l'Évangile de Jésus-Christ ressuscité (Bossuet)

Le plus grand poème spirituel de la littérature mondiale (H. Mühlestein)

Tout éloge lui est inférieur (Jérôme)