Rechercher dans ce blog

Vous êtes sur apocalypse.bibletude.org. Les points d'entrée de chapitres se trouvent dans la colonne de gauche et dans les onglets ci-dessus (plus complets). L'ensemble de ces points d'entrée se trouve dans la page Contenu du site.
Le livre de l'Apocalypse est intemporel: il s'adresse à chacun, dans sa situation présente, et exhorte chaque lecteur à choisir le chemin qui mène à la Nouvelle Jérusalem. Les symboles du livre de l'Apocalypse représentent avant tout des états intérieurs de l'âme humaine, états qui, de par le comportement humain, déteignent sur la société et, au bout du compte, font l'Histoire.

1:12-16 : Un fils d'homme

1:12 Et je me retournai pour regarder la voix qui parlait à côté de moi. Et, m'étant retourné, je vis sept chandeliers d'or, 1:13 et au milieu des chandeliers [quelqu'un de] semblable à un fils d'homme, ayant été vêtu jusqu'aux pieds, et ayant été ceint à [hauteur] des mamelles d'une ceinture d'or.

Voir Daniel 7:9, 13 et 10:5-6


Je me retournai : quand on se retourne (conversion), toutes choses sont faites nouvelles :
  • notre vision du Seigneur
    voir les 7 descriptions de ce qui est perceptible en Lui, dans les versets suivants
  • soi-même
    au v.17, on se voit tel qu'on est
  • l'Église
    chapitres 2 et 3

Sept chandeliers d'or

Un chandelier :
  • a sept branches : perfection de la voie divine
  • regarde au Sud (Exode 26:35) : le Sud représente la grâce (le Nord représente le jugement)
  • vu du dehors :
    • il éclaire en face (Nombres 8:2)
    • il sert de témoignage à la justice de Dieu, que rien ne peut altérer (justice = ce qui est conforme à la volonté de Dieu, à ses exigences, au réel sous-jacent de l'univers qu'est Son amour)
  • le Souverain Sacrificateur met l'huile et le feu aux lampes, qui brûlent du soir (vie sur terre : le monde est dans la nuit, et les croyants brillent dans ce monde de ténèbres) au matin (résurrection) - Exode 27:21
  • le chandelier représente le témoignage extérieur (l’Église), et l’huile (d’olivier) le témoignage intérieur (Esprit qui rend témoignage à notre esprit, que nous sommes enfants de Dieu). Ap.11:4
  • la mèche est de lin, comme la robe des sacrificateurs
  • une fois la mèche noircie, on la coupe avec des mouchettes (ainsi, elle ne fume pas : on enlève ce qui trouble la lumière, noircit, dénigre, et on évite que la flamme ne s'élève trop haut - orgueil spirituel), comme le vigneron taillant sa vigne : la séparation (d'avec le monde) fait mal, mais nous réussit
  • les cendres vont dans le vase à cendre : toute trace de mort doit disparaître (la mort peut être une « petite » mort : des regrets, etc.)
  • nous sommes les chandeliers, Il est la lumière
  • d'or : or massif, que le temps ne peut détruire (donc une Église morte n'est en fait pas l'Église)
  • ils étaient d’or pur : sans mélange
    de même que l'agneau était passé au feu (tête, pieds et intérieur), de même le chandelier est purifié au feu, martelé (corps de Christ brisé à la croix, Église travaillée par l'Esprit)

Fils d'homme : Dieu fait homme.

Vêtu jusqu'aux pieds : la puissance de YHWH descend jusque sur la terre (une femme a été guérie en touchant Son manteau).
Il y a unité de haut en bas.

Ceinture d'or :
  • cohérence (tout se tient)
  • vérité (affirmation conforme à la réalité - Jésus est conforme à la réalité humaine, Sa Personne est cohérente, bâtie avec de l'or, et non pas avec de la paille)

Mamelles : amour (coeur) et nourriture (spirituelle).


1:14 Et sa tête et ses cheveux [sont] de lumière, comme de la laine de lumière, comme de la neige, et ses yeux comme une flamme de feu.

Daniel a vu le Fils de l'homme et l'Ancien des jours (Daniel 7).
Ici, nous avons les deux réunis en un seul, et avec l'Esprit, cela fait Élohim, trois en un (Élohim est un pluriel).

De même, l'homme est trois, corps, âme et esprit. [Important : la chair n'est pas le corps - les trois (corps, âme et esprit) peuvent être dans la chair - corps : argent mal utilisé, guerres, etc. - âme : nourriture inutile (p.ex. lectures non régénératrices, spectacles non structurants) - esprit : relation avec des idoles, substitution de ses propres pensées à celles de YHWH].

Laine de lumière : agneau d'un blanc de lumière, éclatant.
Les cheveux représentent ce qui vient de la tête, les idées, l'enseignement.
Le blanc signifie ici sans péché : Il n'a pas besoin de présenter de sacrifice pour Lui-même.

Ses yeux comme une flamme de feu : il pénètre nos pensées les plus secrètes.


1:15 et ses pieds semblables à de l'encens de bronze comme purifié au feu du four, et sa voix comme la voix de multiples eaux.

Bronze = cuivre (ce qui est humain, donc jugeable) + étain (partie divine).
Il a pris un corps d'homme et marché sur cette terre, et a subi l'épreuve du feu, et en est sorti vainqueur.

L'encens (sang de l'arbre [de vie]), brûlé, dégage une bonne odeur.
Le sang du Christ nous donne accès au Père par la prière.

Eau = purification.
Sa voix couvre les autres voix, en particulier celles qui nous accusent.


1:16 Et ayant dans sa main droite sept étoiles et, sortant de sa bouche, une épée acérée à deux bouches, et son visage [est] comme le soleil [quand il] brille dans sa force.

Une étoile n'est pas une planète : celle-ci erre (planète = astre errant), alors que les étoiles sont des points de repère fixes dans la nuit du monde : on sait où on est. [errer est mal traduit par être séduit dans la Bible - et faire errer par séduire].

Deux bouches : une pour proclamer le jugement des pécheurs perdus, et l'autre pour proclamer le salut des pécheurs sauvés.

L'épée sépare l'esprit (canal de l'Esprit de Dieu) de l'âme (canal des pensées, sentiments, volontés humains) chez le sauvé - Hébreux 4:12.
Quant aux perdus, elle les sépare de Dieu, dont ils ne veulent pas.

Son visage (ou apparence) apporte la Vie, comme le soleil.
Avec l'eau du v.15, ce soleil fait croître et fortifie la graine de vie qui grandit en nous.

Brille dans sa force : à midi, donc au zénith, où le soleil est à la verticale.
Moment de révélation où il n’y a plus d'ombre.
Sa force : sa faculté, capacité à éclairer.
    
Si vous parcourez internet à la recherche d'études sur le livre de l'Apocalypse, vous découvrirez combien les esprits sont dans la confusion, combien l'esprit de ce siècle a embrumé l'entendement des hommes qui prétendent pourtant éclairer leurs semblables. Si après la lecture d'une de ces études vous êtes troublé(e) et perdez contact avec la réalité, cette étude n'est pas sain(t)e. Une étude inspirée du Saint-Esprit doit libérer notre esprit, et renforcer le fait que nous sommes en Christ. Christ doit en priorité être en nous, et non pas un personnage indistinct que l'on croit discerner ici ou là dans le livre de l'Apocalypse. L'étude saine de ce livre a pour conséquence une liberté indescriptible, celle des enfants du Père. Jésus est venu apporter la vérité, qui libère, et non pas le trouble des esprits!

Interpréter correctement un texte biblique

  1. Interpréter le verset dans son contexte

  2. Se demander : "de qui, à qui le verset parle-t-il ?" p.ex., faire attention de pas prendre les avertissements adressés aux chrétiens comme étant destinés aux nations : nous ne sommes pas sur le même terrain (eux ne savent pas, nous n'avons pas à les juger)

  3. Bien comprendre l'esprit d'un verset : qu'y figure une banque ou un soldat, ne justifie pas le prêt à intérêt ou la guerre

  4. Où se trouve le référentiel : la scène est-elle décrite vue du ciel (Dieu) ou de la terre (hommes) ? ceci est très important pour une bonne approche du livre de l'Apocalypse

  5. Le passage s'applique-t-il à notre monde intérieur, extérieur, les deux ? en fait, beaucoup de termes (souverain, plaie, montagne, etc.) peuvent être pris aux trois niveaux : littéral, psychique, spirituel - mais le niveau le plus éclairant sera toujours le spirituel, à partir duquel découlera le sens des deux autres

  6. Interpréter les symboles de manière christocentrique : nous avons affaire à la révélation du Christ

  7. Interpréter la Bible par la Bible - expliquer l'AT par le NT, et éclairer le NT avec l'AT : c'est le même Esprit qui a inspiré chaque verset de la Bible

AUTORITÉ ET PUISSANCE DE LA BIBLE

Nous affirmons l'inspiration divine, la vérité et l'autorité de l'Écriture, l'Ancien et le Nouveau Testament, dans sa totalité. Il n'y a point d'erreur dans tout ce qu'elle affirme. Elle est la seule Parole écrite de Dieu et l'unique règle infaillible de foi et de vie. Nous affirmons aussi que cette Parole est puissante pour accomplir le dessein de salut de Dieu. Le message de la Bible s'adresse à l'humanité entière car la révélation de Dieu dans le Christ, telle que nous la trouvons dans l'Écriture, ne saurait changer. Par elle, le Saint-Esprit continue à nous parler aujourd'hui; dans chaque culture il illumine l'intelligence du peuple de Dieu afin qu'il perçoive personnellement et de façon nouvelle la vérité divine et il révèle ainsi à l'Église entière la sagesse infiniment variée de Dieu. (extrait de la déclaration de Lausanne)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Toute reproduction de ces textes, en totalité ou en partie, est interdite sous peine de bénédictions éternelles :-)

Le contenu des textes appartenant à des sites non gérés par bibletude n'engage que leurs auteurs respectifs, devant Dieu et devant les hommes, et n'engage en rien bibletude
L'Apocalypse est l'Évangile de Jésus-Christ ressuscité (Bossuet)

Le plus grand poème spirituel de la littérature mondiale (H. Mühlestein)

Tout éloge lui est inférieur (Jérôme)