Rechercher dans ce blog

Vous êtes sur apocalypse.bibletude.org. Les points d'entrée de chapitres se trouvent dans la colonne de gauche et dans les onglets ci-dessus (plus complets). L'ensemble de ces points d'entrée se trouve dans la page Contenu du site.
Le livre de l'Apocalypse est intemporel: il s'adresse à chacun, dans sa situation présente, et exhorte chaque lecteur à choisir le chemin qui mène à la Nouvelle Jérusalem. Les symboles du livre de l'Apocalypse représentent avant tout des états intérieurs de l'âme humaine, états qui, de par le comportement humain, déteignent sur la société et, au bout du compte, font l'Histoire.

18:9-24 : En une heure est venu ton jugement!

Suite de Sors d'elle, mon peuple!

Pour la signification des chiffres et nombres, reportez-vous à la rubrique Les chiffres et nombres de la Bible.

18:9 Et ils pleureront et se frapperont sur elle, les rois de la terre qui se sont prostitués avec elle et se sont livrés à sa vie de mollesse, lorsqu'ils verront la fumée de son incendie. 18:10 Se tenant au loin à cause de la peur de son épreuve, ils diront : hélas! hélas! la grande ville, Babylone la ville forte! car en une heure est venu ton jugement!

Rois de la terre : ceux qui dominent les autres (alors que le vrai pouvoir, c'est la royauté de l'Esprit) et trahissent le Seigneur en épousant d'autres idées, d'autres valeurs, d'autres esprits.

Ils suivent leur psychisme et d'autres esprits, et non pas leur conscience et le Saint-Esprit

Mais les rois de la terre, c'est aussi nous, si nous régnons sur notre terre intérieure à la place de Christ, comme décrit dans II Thessaloniciens 2! Dans ce cas nous suivons notre psychisme et d'autres esprits, en lieu et place de notre conscience et du Saint-Esprit!

Les pleurs et désespoirs sont le lot des errements sur le territoire du vieil homme, que la Bible compare au chien qui retourne à ce qu'il avait vomi ou à la truie lavée qui se vautre au bourbier (2 Pierre 2:22 - tout le chapitre 2 est très instructif).

Vie de mollesse : voir Elle est tombée Babylone la grande

Se tenant au loin : comme les apôtres à la croix, ils se retirent quand ça va mal, ont peur, car ils sont psychiques. A la croix se trouvait par contre le 'bon larron', terroriste qui recherchait la justice, et à qui le Seigneur promit le paradis "aujourd'hui même" (il fut sauvé sans même être baptisé... qui a oreille entende ce que l'Esprit révèle!).

Épreuve : le test à la pierre de touche (test d'authenticité) ouvre les yeux sur la fausseté de la réalité que se construit le vieil homme, et la peur s'installe (comme au jardin d'Eden). Cette réalité part en fumée - ce qu'elle a par ailleurs toujours été, sous des apparences de solidité...

Hélas!, et non pas "malheur!" : nous n'avons pas à appeler le malheur, même sur les pires errements, mais à les déplorer, sachant quelle sera leur fin.

Le jugement, littéralement le tri, s'il ne se fait pas ici et maintenant - du fait de notre résistance à l'Esprit de Dieu - se fera dans les pleurs et grincements de dents


18:11 Et les marchands de la terre pleurent et mènent le deuil sur elle, parce que personne n'achète plus leur cargaison : 18:12 cargaison d'or, et d'argent, et de pierres de prix, et de perles, et de lin fin, et de pourpre, et de soie, et d'écarlate; et tout bois odorant, et tout objet d'ivoire, et tout objet de bois de grand prix, et de bronze, et de fer, et de marbre; 18:13 et cannelle, et amome, et parfums, et myrrhe, et encens, et vin, et huile, et fleur de farine, et blé, et bestiaux, et brebis; avec des chevaux, et des chariots, et des corps, et des âmes d'hommes.

Ils ne pleurent pas sur l'état des gens ou leur propre état de pécheurs, mais sur le fait qu'on n'achète plus leur cargaison, que leur système ne se vend plus.

Les pleurs sont ici émotion, sentiments, et non pas repentance menant à la conversion salvatrice (metanoia)

Ces systèmes ne sont pas forcément religieux : ce peut être des systèmes anti-religieux (qui restent des systèmes), des observatoires - officiels ou officieux - de vigilance contre les dérives, qui peuvent avec le temps tomber dans le piège consistant à ériger en système leur activité anti-système (cela produit le sida spirituel : le système immunitaire spirituel est contaminé et rendu inopérant), des missions, etc. Leur légitimité sera mise à l'épreuve quand leur fond de commerce sera mis en péril par l'Esprit, lorsque Celui-ci mettra le doigt sur certaines de leurs dérives : admettront-ils le tri ici et maintenant, ou persisteront-ils du fait que leur fond de commerce est devenu plus important que la vérité ? voir Elle est tombée Babylone la grande


Versets 12 et 13 : ces cargaisons n'ont pas été rachetées, elles sont restées du vieil homme. Chaque élément cité ici était destiné à être racheté/purifié en gloire pour l'éternité. En lieu et place de cela, c'est la chair qui a prédominé...

Les valeurs intérieures :
Or : il vaut mieux en acheter au Seigneur, et non pas aux marchands de religion, s'adresser directement au Seigneur, sans intermédiaire. Notre or est de Jérusalem, le leur est de Babylone. Le leur est valeur suprême pour les hommes, le nôtre est valeur suprême pour servir Dieu dans le Temple.
Argent : paroles, discours ornés (ciselés) au lieu d'être paroles de Vie. L'argent est absent du v.16, car les marchands savent ce que valent leurs paroles.
Pierres de prix : de la Jérusalem céleste, les pierres de prix sont le fondement (les 12 tribus) - elles laissent passer la lumière, mais ici, il s'agit de pseudo-lumière... .
L'aspect extérieur :
Perles : ici, pseudo-Église, Babylone.
Lin fin : tissus (systèmes cohérents) d'idées humaines. Le lin représente normalement les oeuvres des saints - ici, c'est la gloire humaine obtenue en écrasant les autres.
La soie est agréable à la vue : ça fait 'religieux'.
Pourpre : gloire générale, ce qui éclate à l'oeil, idées à la mode.
Écarlate : de ce monde.
Les structures :
Bois odorant : littéralement thuyas, bonne et agréable odeur (pour le monde).
Ivoire : métaphysique (il y a un être mort derrière).
Bois de grand prix : cher à acquérir (p.ex. études qui donnent le prestige humain).
Le vieil homme (minéraux sortis du fond de la terre) :
Bronze : aspect humain - alliage d'étain (faiblesse de l'homme) et de cuivre (émotivité), deux éléments en nous.
Fer : il semble inflexible, mais rouille et se dégrade.
Marbre : passion intérieure (car est formé sous chaleur et pression) qui constitue les colonnes des systèmes, les principes humains.
Les aliments (aux 3 niveaux) :
Cannelle et amome : religion extérieure.
Parfums et myrrhe : extraits, culture religieuse.
Encens : anesthésique (la religion endort, la foi éveille).
Vin : ici, idées qui viennent d'ailleurs que du Christ.
Huile : ici, esprit humain irrégénéré, sans le Saint-Esprit.
Fleur de farine : le meilleur du blé, ce qu'on devrait donner à manger : le Christ. Ici, elle vient d'un autre pays que le bon grain : Babylone.
Blé : de quel grain nous nourrissons-nous ?
La vie :
Bestiaux : ce qui nous fournit le confort humain.
Brebis : ici, les pseudo-brebis.
Chevaux : énergie qu'on met à diffuser un système.
Chariots : contiennent et permettent la diffusion du système.
Corps et âmes d'hommes : trafic d'êtres, personnes enchaînées, assujetties.


18:14 Et les fruits d'automne de la convoitise de ton âme s'en sont allés loin de toi, et tout ce qu'il y a de gras et de lumineux est perdu loin de toi, et jamais, en aucun cas ils ne les trouveront.

Ce que l'âme espérait récolter de sa convoitise est parti. Ce qui est tape-à-l'oeil et reluisant (lumineux), pour quoi on travaille et qu'on attend, n'est plus là.

Ayant conscience de cela, allons-nous prendre la bonne décision, ou allons-nous attendre qu'il soit vraiment trop tard (mort physique) ?


18:15 Les marchands de ces choses ayant été enrichis par elle, se tiendront au loin à cause de la peur de son épreuve, pleurant et menant le deuil, disant : 18:16 hélas! hélas! la grande ville! elle était enveloppée de lin fin, et de pourpre, et d'écarlate, ayant été toute dorée d'or, et de pierres de prix et de perles; 18:17a car en une heure a été faite déserte tant de richesse!

Enrichis : aux trois niveaux, p.ex. on peut être riche spirituellement, tout en n'étant pas en relation avec Dieu.

Épreuve : le test à la pierre de touche (test d'authenticité) est sans appel.

La richesse du monde (aux 3 niveaux) n'est que vide, désert, soif, chaleur étouffante, froid de la nuit, mirages.


18:17b Et tout pilote et tous ceux qui naviguent sur un lieu, et les matelots et tous ceux qui travaillent la mer se tinrent au loin; 18:18 et ils criaient, en regardant la fumée de son incendie, disant : qui est semblable à la grande ville ? 18:19 Et ils jetèrent de la terre sur leurs têtes, et ils criaient, pleurant et menant le deuil, disant : hélas! hélas! la grande ville, où de son haut prix s'étaient enrichis tous ceux qui ont des bateaux sur la mer; car en une heure elle a été faite déserte!

Le voyage (ceux qui naviguent) représente la vie :
Les matelots sont ceux qui servent le système.
Les pilotes, ceux qui dirigent.
Ceux qui travaillent la mer sont ceux qui tirent profit des âmes humaines.

On se rend compte soudain que tout est désert et mort : que ce "soudain" soit prise de conscience salutaire ici et maintenant, et non pas constatation effrayante après la mort physique!


18:20 Réjouis-toi à son sujet, ciel, et les saints, et les apôtres, et les prophètes; car Dieu a jugé le jugement contre vous par elle.

Dieu effectue un tri (jugement).

Notre esprit (ciel) mis à part par/pour Dieu (saints), utilisé/envoyé (apôtres) par Dieu, parlant au nom de Dieu (prophètes) se réjouit d'avoir fait le bon choix.


18:21 Et un ange fort prit une pierre comme une grande meule et la jeta dans la mer, en disant : ainsi, d'un coup, sera jetée Babylone, la grande ville, et qu'en aucun cas elle ne soit trouvée. 18:22 Et la voix des citharistes, et des musiciens, et des flûtistes, et des trompettistes qu'en aucun cas elle ne soit entendue en toi; et qu'aucun artisan d'aucun art en aucun cas ne soit trouvé en toi; et que la voix de la meule en aucun cas ne soit entendue en toi; 18:23 et que la lumière de la lampe en aucun cas ne soit brillante en toi; et que la voix du fiancé et de la fiancée en aucun cas ne soit entendue en toi, parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été faites errantes par ta drogue, 18:24 et qu'en toi on a trouvé le sang de prophètes et de saints, et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre.

Meule : voir Matthieu 18:6 - Babylone est une occasion de chute.

Citharistes : les hommes harmonisent leurs contradictions, mais pas avec le LA d'en haut, au-dessus de la mer de verre, où la pensée est métamorphosée (cf. Ezéchiel 33:32).

Flûtistes : les flûtes produisent les notes les plus hautes du monde intérieur - mais avec quel esprit ?

Trompettistes : pour claironner - mais quoi ?

Voix : de celle qui parlait à ton intelligence, qu'as-tu fait de ce que tu as entendu ?
- As-tu écouté les trompettes d'avertissement des anges, ou bien celles du monde ?
- As-tu exalté le Dieu Très-Haut et son Salut, ou bien les hommes et leurs oeuvres ?
- T'es-tu harmonisé avec Dieu à l'aide de l'Esprit de Christ, ou bien étais-tu à l'unisson du monde ?

L'oeuvre de l'artisan de la Paix, du Salut, de la Joie, a été couverte par celles du monde, la voix de la meule qui devait broyer le grain pour faire du pain qui nourrit n'a pas été entendue.

Lumière : celle qui devait éclairer la conscience.

Grands de la terre : ceux qui ont un ascendant (cf. 6:15 et Marc 6:21)

Errantes : la "drogue" pseudo-spirituelle les fait errer (cf. Daniel 11:32)

Drogue : religion humaine inventée pour ne pas souffrir de la blessure, alors que le Seigneur dit : "je mets en lumière ta blessure : debout, c'est le jour, lève-toi!"

Terre : monde intérieur (où est ta sainteté ? où est ton prophétisme ?)


Sors d'elle, mon peuple!


Lire aussi Elle est tombée Babylone la grande


           
Si vous parcourez internet à la recherche d'études sur le livre de l'Apocalypse, vous découvrirez combien les esprits sont dans la confusion, combien l'esprit de ce siècle a embrumé l'entendement des hommes qui prétendent pourtant éclairer leurs semblables. Si après la lecture d'une de ces études vous êtes troublé(e) et perdez contact avec la réalité, cette étude n'est pas sain(t)e. Une étude inspirée du Saint-Esprit doit libérer notre esprit, et renforcer le fait que nous sommes en Christ. Christ doit en priorité être en nous, et non pas un personnage indistinct que l'on croit discerner ici ou là dans le livre de l'Apocalypse. L'étude saine de ce livre a pour conséquence une liberté indescriptible, celle des enfants du Père. Jésus est venu apporter la vérité, qui libère, et non pas le trouble des esprits!

Interpréter correctement un texte biblique

  1. Interpréter le verset dans son contexte

  2. Se demander : "de qui, à qui le verset parle-t-il ?" p.ex., faire attention de pas prendre les avertissements adressés aux chrétiens comme étant destinés aux nations : nous ne sommes pas sur le même terrain (eux ne savent pas, nous n'avons pas à les juger)

  3. Bien comprendre l'esprit d'un verset : qu'y figure une banque ou un soldat, ne justifie pas le prêt à intérêt ou la guerre

  4. Où se trouve le référentiel : la scène est-elle décrite vue du ciel (Dieu) ou de la terre (hommes) ? ceci est très important pour une bonne approche du livre de l'Apocalypse

  5. Le passage s'applique-t-il à notre monde intérieur, extérieur, les deux ? en fait, beaucoup de termes (souverain, plaie, montagne, etc.) peuvent être pris aux trois niveaux : littéral, psychique, spirituel - mais le niveau le plus éclairant sera toujours le spirituel, à partir duquel découlera le sens des deux autres

  6. Interpréter les symboles de manière christocentrique : nous avons affaire à la révélation du Christ

  7. Interpréter la Bible par la Bible - expliquer l'AT par le NT, et éclairer le NT avec l'AT : c'est le même Esprit qui a inspiré chaque verset de la Bible

AUTORITÉ ET PUISSANCE DE LA BIBLE

Nous affirmons l'inspiration divine, la vérité et l'autorité de l'Écriture, l'Ancien et le Nouveau Testament, dans sa totalité. Il n'y a point d'erreur dans tout ce qu'elle affirme. Elle est la seule Parole écrite de Dieu et l'unique règle infaillible de foi et de vie. Nous affirmons aussi que cette Parole est puissante pour accomplir le dessein de salut de Dieu. Le message de la Bible s'adresse à l'humanité entière car la révélation de Dieu dans le Christ, telle que nous la trouvons dans l'Écriture, ne saurait changer. Par elle, le Saint-Esprit continue à nous parler aujourd'hui; dans chaque culture il illumine l'intelligence du peuple de Dieu afin qu'il perçoive personnellement et de façon nouvelle la vérité divine et il révèle ainsi à l'Église entière la sagesse infiniment variée de Dieu. (extrait de la déclaration de Lausanne)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Toute reproduction de ces textes, en totalité ou en partie, est interdite sous peine de bénédictions éternelles :-)

Le contenu des textes appartenant à des sites non gérés par bibletude n'engage que leurs auteurs respectifs, devant Dieu et devant les hommes, et n'engage en rien bibletude
L'Apocalypse est l'Évangile de Jésus-Christ ressuscité (Bossuet)

Le plus grand poème spirituel de la littérature mondiale (H. Mühlestein)

Tout éloge lui est inférieur (Jérôme)