Rechercher dans ce blog

Vous êtes sur apocalypse.bibletude.org. Les points d'entrée de chapitres se trouvent dans la colonne de gauche et dans les onglets ci-dessus (plus complets). L'ensemble de ces points d'entrée se trouve dans la page Contenu du site.
Le livre de l'Apocalypse est intemporel: il s'adresse à chacun, dans sa situation présente, et exhorte chaque lecteur à choisir le chemin qui mène à la Nouvelle Jérusalem. Les symboles du livre de l'Apocalypse représentent avant tout des états intérieurs de l'âme humaine, états qui, de par le comportement humain, déteignent sur la société et, au bout du compte, font l'Histoire.

11:15-19 : 7ème trompette

11:15 Et le septième ange sonna de la trompette, et il y eut dans le ciel de grandes voix disant : la royauté du monde de notre Seigneur et de son Christ a été faite, et Il régnera pour les éternités d'éternités.

Pour la signification des chiffres et nombres, reportez-vous à la rubrique Chiffres et nombres de la Bible.

La Royauté a été faite à la croix.

Elle est :
  1. justice, paix, joie (Romains 14:17)
  2. NOUS (Apocalypse 1:6)
  3. EN nous (Luc 17:21)
Nous sommes LE Temple, où et d'où Dieu règne, Seigneur et Christ.
En nous est la terre promise, regroupement de la puissance de Dieu dans la Jérusalem céleste.

Il règne sur ce monde intérieur (Jean 16:33) : c'est le ciel (monde spirituel) qui le dit.
Il était déjà, lorsque j'étais dans le fumier (cf. Ps 113:7) : Il est maintenant pour moi.

Christ régnant dans notre coeur (monde intérieur) : voilà la perfection (7ème ange) en plénitude (éternités d'éternités).

Ce Royaume, cette Royauté, ce Règne est en nous (Luc 17:21) : en effet, il ne vient pas de telle sorte qu'on puisse l'observer (Luc 17:20), et on ne peut dire "il est ici, il est là" (Luc 17:21), car il n'est pas de ce monde (Jean 18:36), puisque NOUS sommes le Royaume (Apocalypse 1:6).


11:16 Et les vingt-quatre Anciens, qui en face de Dieu sont assis sur leurs trônes, tombèrent sur leurs faces et se prosternèrent devant Dieu, 11:17 en disant : nous te rendons grâce, Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, Celui-qui-est, et Celui-qui-était, de ce que tu as pris ton pouvoir, le grand, et régné.

Se prosterner est plus qu'adorer : on reconnaît notre incapacité, sans Christ en nous, à faire quoi que ce soit d'agréable à Dieu.

Tout-Puissant : ici et maintenant, Il est présent et à même d'intervenir. Cependant ce règne (tout-pouvoir, toute-faculté, toute-capacité) est non visible pour les yeux (Luc 17:20).

Ce pouvoir est le pouvoir de l'Amour qui nous a graciés (sinon il y a longtemps que l'homme aurait été effacé par Dieu).


11:18 Les nations ont été mises en colère, et elle est venue, ta colère, et le moment de juger les morts et de donner le salaire à tes esclaves les prophètes, et aux saints et à ceux qui craignent ton Nom, aux petits et aux grands, et de perdre en divisant ceux qui perdent la terre en divisant.

Nations en colère : car elles ont conscience de ce Règne, de même que Caïn avait conscience de la foi d'Abel - avec pour prolongement la haine, la rébellion, qui produisent la mort.

Colère de Dieu : l'homme voit Dieu ainsi lorsqu'il refuse la bénédiction de Dieu (il projette sur Dieu sa propre colère). C'est un cercle vicieux : du fait du refus de la bénédiction de Dieu, on le voit en colère - et on refuse cette bénédiction du fait de Sa soi-disant colère...

Juger les morts : il y a tri (dans la Bible, le jugement c'est littéralement le tri) entre les spirituellement morts et les spirituellement vivants.

Le salaire, c'est l'héritage : nous sommes faits co-héritiers avec Christ, nous qui sommes mis à part (saints) en tant que fils de Dieu, qui parlons de la part de Dieu (prophètes). Peu importe notre niveau de croissance dans la foi : petits et grands ont le même héritage.

Perdre en divisant : étant détruits intérieurement, ils détruisent autour d'eux - déstructuration à tous les niveaux. Encore un cercle vicieux : il détruisent du fait de leur déstructuration, mais sont déstructurés comme conséquence de leurs actes de destruction.

Ceux qui craignent Son Nom sont ceux qui aiment Sa Personne et ont accepté que ces cercles vicieux soient brisés.

Sous le régime de la Loi nous avions peur de la punition.
Sous le régime de la grâce nous sommes libérés par la Vérité, celle de Son Amour.


11:19 Et le Sanctuaire de Dieu fut ouvert dans le ciel, et fut vue l'arche de son alliance dans son Sanctuaire. Et il y eut des éclairs, et des voix, et des tonnerres, et un séisme et une grande grêle.

Sanctuaire : Temple spirituel, re-construit en trois jours - résurrection de Christ, avec pour conséquence la re-création des sauvés par la lumière libératrice de ces 3 jours (jour = vie sous le soleil de justice) :
  1. corps ravivé par la lumière qui donne la vie
  2. âme libérée par la lumière qui tue les ténèbres
  3. esprit renouvelé par la lumière qui révèle

L'Arche contient :
  1. la manne, témoin que l'Église est nourrie au désert
  2. le rameau fleuri, l'Église vivante
  3. la Loi : acte qui nous condamne tous, et nous mène à Christ

Les 3 ensemble = Christ.
Porter l'Arche sur nos épaules signifie rendre culte à Dieu.

Les éclairs sont des flashes dans notre nuit, qui nous révèlent qu'un autre monde, le ciel, existe.

Les voix sont celles des prophètes qui nous réveillent, et de notre conscience qui capte cet appel au réveil.

Les tonnerres nous réveillent de notre somnolence.

Le séisme secoue nos concepts humains, nos dépendances, nos conditionnements.

La grêle est là pour détruire notre culture humaine afin que nous donnions un culte au Seul Vrai Dieu.

Ici comme ailleurs dans la Bible, nous nous rendons compte que ce n'est pas nous qui lisons la Bible, mais que c'est la Bible qui nous lit!
           
Si vous parcourez internet à la recherche d'études sur le livre de l'Apocalypse, vous découvrirez combien les esprits sont dans la confusion, combien l'esprit de ce siècle a embrumé l'entendement des hommes qui prétendent pourtant éclairer leurs semblables. Si après la lecture d'une de ces études vous êtes troublé(e) et perdez contact avec la réalité, cette étude n'est pas sain(t)e. Une étude inspirée du Saint-Esprit doit libérer notre esprit, et renforcer le fait que nous sommes en Christ. Christ doit en priorité être en nous, et non pas un personnage indistinct que l'on croit discerner ici ou là dans le livre de l'Apocalypse. L'étude saine de ce livre a pour conséquence une liberté indescriptible, celle des enfants du Père. Jésus est venu apporter la vérité, qui libère, et non pas le trouble des esprits!

Interpréter correctement un texte biblique

  1. Interpréter le verset dans son contexte

  2. Se demander : "de qui, à qui le verset parle-t-il ?" p.ex., faire attention de pas prendre les avertissements adressés aux chrétiens comme étant destinés aux nations : nous ne sommes pas sur le même terrain (eux ne savent pas, nous n'avons pas à les juger)

  3. Bien comprendre l'esprit d'un verset : qu'y figure une banque ou un soldat, ne justifie pas le prêt à intérêt ou la guerre

  4. Où se trouve le référentiel : la scène est-elle décrite vue du ciel (Dieu) ou de la terre (hommes) ? ceci est très important pour une bonne approche du livre de l'Apocalypse

  5. Le passage s'applique-t-il à notre monde intérieur, extérieur, les deux ? en fait, beaucoup de termes (souverain, plaie, montagne, etc.) peuvent être pris aux trois niveaux : littéral, psychique, spirituel - mais le niveau le plus éclairant sera toujours le spirituel, à partir duquel découlera le sens des deux autres

  6. Interpréter les symboles de manière christocentrique : nous avons affaire à la révélation du Christ

  7. Interpréter la Bible par la Bible - expliquer l'AT par le NT, et éclairer le NT avec l'AT : c'est le même Esprit qui a inspiré chaque verset de la Bible

AUTORITÉ ET PUISSANCE DE LA BIBLE

Nous affirmons l'inspiration divine, la vérité et l'autorité de l'Écriture, l'Ancien et le Nouveau Testament, dans sa totalité. Il n'y a point d'erreur dans tout ce qu'elle affirme. Elle est la seule Parole écrite de Dieu et l'unique règle infaillible de foi et de vie. Nous affirmons aussi que cette Parole est puissante pour accomplir le dessein de salut de Dieu. Le message de la Bible s'adresse à l'humanité entière car la révélation de Dieu dans le Christ, telle que nous la trouvons dans l'Écriture, ne saurait changer. Par elle, le Saint-Esprit continue à nous parler aujourd'hui; dans chaque culture il illumine l'intelligence du peuple de Dieu afin qu'il perçoive personnellement et de façon nouvelle la vérité divine et il révèle ainsi à l'Église entière la sagesse infiniment variée de Dieu. (extrait de la déclaration de Lausanne)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Toute reproduction de ces textes, en totalité ou en partie, est interdite sous peine de bénédictions éternelles :-)

Le contenu des textes appartenant à des sites non gérés par bibletude n'engage que leurs auteurs respectifs, devant Dieu et devant les hommes, et n'engage en rien bibletude
L'Apocalypse est l'Évangile de Jésus-Christ ressuscité (Bossuet)

Le plus grand poème spirituel de la littérature mondiale (H. Mühlestein)

Tout éloge lui est inférieur (Jérôme)